L’homme-Ange et la maîtrise du serpent

L’homme-Ange et la maîtrise du serpent

Psaume 246 de l’Archange Michaël

Il y a dans l’homme une force qui le pousse non seulement à vivre sur la terre, mais également à s’élever au‑dessus de l’ordinaire pour devenir un être supérieur. Pris par cette force, que la Tradition appelle le « serpent », l’homme veut acquérir le savoir et le pouvoir qui le différencieront de la médiocrité et de la mort.

La faiblesse de l’homme est de prendre le monde inférieur de la mort et du recyclage comme source d’inspiration pour nourrir ce serpent en lui.

Habité par la force du serpent, l’homme cherche à acquérir et à utiliser ce qui appartient aux Dieux ou à d’autres règnes pour des buts qui ne sont pas conformes à la volonté des Dieux ou de ces règnes.

La force du serpent peut être positive ou négative en fonction de son orientation.

Si l’homme veut devenir un homme, il sera enfermé dans un monde de recyclage.
Seul celui qui chemine dans l’éveil et la volonté de devenir un homme-Ange pourra entamer un vrai dialogue et une vraie relation avec les mondes supérieurs et les règnes de la nature vivante.

Pour les autres, même s’ils ont une sensibilité spirituelle ou religieuse, ils ne pourront jamais dépasser la sphère emprisonnante du monde de l’homme. Ils se nourriront dans les sphères éthérique, astrale et spirituelle mises en place par les intelligences qui gouvernent le monde mortel de l’homme. Ils utiliseront un grand nombre de méthodes, de chemins, mais finalement, ce ne seront que des techniques qui appartiennent au monde onirique et à la mémoire des hommes. Un homme peut bien sûr s’élever au-dessus de sa condition ordinaire avec de telles méthodes, mais il ne demeurera qu’un homme. Peut-être deviendra-t-il un homme extraordinaire, mais il sera toujours un homme enfermé dans le monde de l’homme.

Seul l’homme-Ange, l’homme qui veut être au service d’un Ange en se tenant dans l’alliance, peut réellement élever cette force du serpent dans les mondes supérieurs.

Quand je parle d’être au service d’un Ange, je ne dis pas que l’homme doit se prosterner et obéir sans réflexion, sans force, sans maîtrise, en abdiquant ce qu’il est. Non, les mondes supérieurs n’aiment pas l’homme servile ; ils apprécient celui qui se tient debout, dans son rayon, maîtrisant la force du serpent en lui et la conduisant dans la sagesse impersonnelle par le service à l’universel.

Si le monde supérieur éclaire l’homme dans la sagesse immortelle, celui-ci doit se faire un corps de cette bénédiction jusqu’à vivre avec elle.

Un homme-Ange aime la sagesse impersonnelle, immortelle et c’est naturellement qu’il se met à son service pour être une bénédiction de Lumière sur la terre. Quoi qu’il entreprenne, il l’apporte à l’extérieur de lui comme une nourriture claire et limpide, tout simplement parce qu’il a la vision des Anges et qu’il n’est que le corps, l’instrument de cette vision. Alors tout respire dans la grandeur, tout est en accord avec l’universel, tout transparaît comme une évidence, tout est juste et bon.

Celui qui vit pour le monde de l’homme essaiera d’être à la hauteur, de s’accorder sur le bon diapason ; il philosophera, argumentera, apportera une tonne d’explications, juste pour prouver qu’il n’est pas un homme ordinaire, qu’il est exceptionnel et qu’il apporte au monde quelque chose d’unique. Oui, peut-être est‑ce unique, mais cela ne dépasse pas la frontière de la mort, du recyclage et du monde de l’homme. Si un tel homme cherche la dignité, il la voudra uniquement pour lui, pour l’homme, il ne verra pas que la dignité est avant tout un Ange impersonnel envoyé par Dieu pour tous les êtres.

En Dieu le Père, les Dieux, les Archanges, les Anges, les hommes, les animaux, les plantes, les pierres et la Mère sont dignes, mais l’homme prisonnier du serpent ne verra et ne cherchera que sa dignité, sa science, sa sagesse, sa religion.

Il ne considèrera tout cela que comme un moyen de se sortir de la médiocrité pour s’élever dans des sphères supérieures. Ainsi, le but d’un tel homme n’est pas la communion universelle avec l’Ange de la dignité, mais uniquement de paraître digne, de paraître supérieur. Nous, le monde divin, nous n’accueillons pas cet homme, nous le laissons dans son monde et ne cherchons pas à le fréquenter.

Nous n’aimons que les hommes qui acceptent notre volonté et notre enseignement et qui les mettent en pratique en leur donnant un corps.

Nous ne cherchons pas des obéissants aveugles ; nous aimons les hommes bien éduqués dans la sagesse des mystères et l’éternelle tradition de la lumière de Dieu.

Nous aimons l’homme qui pense en lumière, qui comprend et maîtrise suffisamment les énergies de son corps pour réaliser et faire apparaître le corps de la sagesse et de la lumière impersonnelle et pure.

Par son corps, l’homme-Ange doit être capable de créer un autre corps pour finalement enfanter le corps suprême, celui qui permet à Dieu de venir dans le monde des hommes.

Olivier Manitara demanda alors à l’Archange Michaël :

Père Michaël, n’est-ce pas utopique de vouloir amener Dieu dans le monde des hommes si les hommes n’ont pas été correctement éduqués et n’ont pas les organes pour Le voir ni L’accueillir ?

L’Archange Michaël répondit :

Dieu est libre.

Il est évident que si Dieu vient sur la terre, ce ne sera pas parce que l’homme l’aura voulu en y mettant une volonté particulière, une destinée, un chemin.

Dieu décide et fait ce qu’Il veut. Il vient parmi les hommes pour leur transmettre un message, une vie, une vision qu’il a Lui-même définis. Alors Il constitue un peuple qui a pour fonction de porter la Lumière.

La Lumière n’est pas un homme, ni un animal, ni un végétal, ni un minéral ; elle est une intelligence supérieure sage qui éclaire, nourrit, vivifie tous les êtres qui s’approchent d’elle. Alors ces êtres qui ont reçu la bénédiction de la lumière vivante ne veulent plus demeurer comme ils sont, mais ils aspirent à se transformer et à marcher vers la Lumière pour vivre avec elle, pour se faire un corps en devenant son corps. C’est ainsi que la Lumière s’incorpore et grandit en incorporant les corps à son corps.

Donner un corps à Dieu est le sommet de l’évolution de l’homme sur la terre. Seul un homme‑Ange peut accomplir une telle merveille. Ce n’est pas comme ces hommes qui disent éclairer le monde, mais qui ne transmettent pas l’esprit de vie universel qui conduit les autres à changer radicalement leur destinée pour marcher vers l’immortalité.

Si tu veux connaître le chemin pour t’unir à l’intelligence supérieure de la Lumière et apprendre à vivre avec elle, tu dois te connaître toi-même, t’observer objectivement jusqu’à découvrir les forces, les influences qui agissent à travers ton corps. Ensuite, tu dois organiser ta vie et t’associer pour devenir plus fort et faire un nettoyage afin d’ouvrir des espaces pour que la Divinité vivante, impersonnelle et pure puisse éclairer ta vie de plus en plus et ainsi reconstruire ton corps et ta destinée. Cette destinée doit être plus grande que la seule vie limitée de l’homme mortel, sinon tu es sous l’emprise du serpent qui conduit vers le néant.

La conscience et l’étude doivent être tes alliées.

La sagesse et l’enseignement de Dieu doivent être ton chemin.

Alors l’abondance qui t’entourera devra être partage et bénédiction pour la lumière des Anges. Dans cette attitude, tu sauras si tu es sur le chemin de devenir un Ange ou si tu marches pour devenir un homme supérieur, mais qui restera un homme.

Prière à l’Archange Michaël

Père Michaël,

Grand Dieu du feu vivant de la vie
et de l’intelligence des mondes,
tu es la Lumière qui se fait chair,
la Lumière qui prend un corps,
qui parle, qui chante, qui agit et transforme les mondes,
qui guide les peuples dans l’harmonie et la paix des Anges.
Je veux marcher sur le chemin des Anges
en conscience et clarté.
Que la vision des Anges éclaire ma vie et non mon corps.
Que le monde de l’homme ne puisse m’enchaîner
ni me détourner de la sagesse, de la pureté
et de la sérénité des Anges.
Les Anges sont les porteurs du Nom de Dieu
à travers toutes les vertus,
qui sont les cellules et les organes du corps de Dieu.
Père, donne-moi la force
de laisser les Anges gouverner ma vie
et être l’inspiration de mes pensées,
de mes paroles et de mes actes.
Qu’il n’y ait plus de place en moi
pour les déchets du monde des hommes
qui, toujours, enferment
dans le royaume de la mort et du recyclage.
Je veux être responsable de moi-même.
Je veux m’éduquer
dans la tradition de la lumière impersonnelle
et me présenter devant l’Ange
afin de lui ouvrir la porte de mon être,
de m’offrir à lui,
d’écouter et d’accueillir son message
et de lui donner un corps, une destinée divine.
Ne permets pas que je sois
la poubelle du monde des hommes
en me rendant conscient
et en ouvrant l’œil de mon intelligence.
Délivre-moi de la fausse dignité
qui, au nom de la dignité,
profane la dignité des mondes.
Je ne veux pas pactiser avec ces mondes,
même passivement, même inconsciemment.
Je ne veux pas être un ignorant devant toi.
Père, permets-moi de prendre ma vie en mains
en acceptant ton psaume
et ta présence au sein de la Ronde des Archanges
et de la Nation Essénienne.
Incorpore-moi dans le corps de la Nation Essénienne
afin qu’un corps pour Dieu apparaisse sur la terre
dans la pureté et la vérité des Anges.
Délivre-moi des faiblesses du monde des hommes,
qui sont l’ignorance, la passivité, les attentes négatives
et la vie qui ne mène qu’au combat
et au travail stérile sur soi.
Je me prosterne devant la sagesse de tes psaumes
afin qu’elle m’éclaire avec force.
Que ta présence dans la flamme essénienne
transforme ma vie
au point que je ne sois plus un homme
pensant, parlant et marchant sur la terre,
mais un homme-Ange
qui vit avec un monde supérieur en vérité et en actes.
Je veux marcher en t’honorant,
toi, la grandeur,
toi, la noblesse,
toi, la responsabilité,
toi, la détermination.
Amin.

Laisser un commentaire

Dialogues avec l'Archange Michaël Enseignement de l'Archange Michaël Lettre Méditation
Le Feu de l'Archange Michaël
Invite le feu de l’Archange Michaël à partager ta vie
La force de Michaël
Allumer le feu de l'Archange Michaël
Dialogues avec l’Ange lunaire et Omraam Mikhaël Aïvanhov Le culte du feu
Prière à l'Archange Michaël Psaumes de l'Archange Michaël
Sceau de l'Archange Michaël
Le sceau de l’Archange Michaël
Je suis la vie - Sagesse de l'Archange Michaël
Qui est l’Archange Michaël ?
les 2 corps dans la sagesse de l'Archange Michaël
La clé de l’équilibre entre le corps terrestre et le corps céleste

Ebook offert !

L'évangile de l'Archange Michaël

Je souhaite rececevoir cet évangile de l'Archange Michaël